La clientèle russe

d'après Winterhalter F- X :

Sophie de Morny.

Lithographie.

Coll.part.

Ce sont surtout les Russes de Paris qui contribuent à faire connaître Winterhalter à travers l’Europe de l’Est. D’origine russe, la princesse Sophie Troubetskoï avait épousé en 1857 le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III. Ce dernier fut ambassadeur à Saint-Pétersbourg de 1856 à 1857, au moment où il représenta la France lors du couronnement du tsar Alexandre II. Contrairement à sa femme qui se fait peindre trois fois par l’artiste, le duc semble être réfractaire à ces portraits trop idéalisés.

 

Pour connaître l'histoire complète, lisez ce livre :

Burlion Emmanuel

Franz Xaver Winterhalter, may 2011.

ISBN 978-2-9523754-2-9

Price : 18 €

language : only in French.

80 pages, 10 pages in colours.

 

It is especially the Russians of Paris that contribute to become known Winterhalter through the Eastern Europe. Of Russian origin, princess Sophie Troubetskoï had married in 1857 the duke of Morny, half brother of Napoleon III. This last one was an ambassador in Saint-Petersburg from 1856 till 1857, as he represented France during the crowning of czar Alexandre II. Contrary to his wife who is painted three times by the artist, the duke seems to resist these too much idealized portraits.